Les enjeux de la crise du Covid:

Le taux de mortalité lié directement au virus a été calculé depuis mars 2020 déjà et depuis lors confirmé de nombreuses fois par des épidémiologistes de renom, dans des endroits différents, sur des populations différentes et même avec des méthodes légèrement différentes. A chaque fois le résultat oscille entre 0,2% et même 0,05 % pour les moins de 70 ans (par ex. https://www.who.int/bulletin/volumes/99/1/20-265892/en/ : Les chiffres cités ici sont les chiffres moyens de cette étude, estimés sur les chiffres de 82 études et combinés avec les données de tests de sérovalences à travers 51 endroits dans le monde, il y a une certaine variabilité entre les lieux). Ceci n’est pas du rassurisme, ni du déni mais de la science pure et simple. Et même l’OMS a rapporté ces chiffres à plusieurs reprises. C’est au moins 10 à 20 fois moins que les chiffres de la peur instrumentalisée.

De l’avis de beaucoup d’experts et médecins de terrains, ils seraient même encore bien plus faibles si l’on laissait aux généralistes le soin de faire leur boulot et l’on faisait du traitement précoce et de la prévention (par ex. :

https://www.lalibre.be/debats/opinions/covid-19-pourquoi-traiter-les-gens-rapidement-avec-la-premiere-ligne-medicale-est-la-seule-sortie-coherente-a-cette-crise-601bf757d8ad5844d1d4d3aa?fbclid=IwAR117UpENYqIXwiNNWXUn7iEp1-eQ_4PRor99I8gTbSWE1KgEp1ajrTqs8Q

Covid, Vaccin, Mortalité et Ivermectine

Fig. 1. Summary of scientific studies of effect of Ivermectin in prophylaxis (preventive intake), early and late treatment of COVID-19 on March 15 2021. Direct link towards the real time meta-data database that includes several hundreds of scientific studies about Covid-19 treatments and their efficiencies, such as ivermectin (one the most promising cure with an efficiency to reduce lethality up to 89%) https://c19ivermectin.com/.

https://reseauinternational.net/lineptie-des-vaccins-a-arn-pour-traiter-le-covid-19/ ,

Il y a des morts mais il faut regarder les choses scientifiquement et les chiffres sont là. La surmortalité, elle, n’y est pas (Fig. 2 et Table 1), il faut tenir compte de l’évolution démographique et le vieillissement de la population). L’année 2012 par exemple aura été plus fatale que l’année 2020 dans toutes les classes d’âge, car les taux de mortalité respectifs y sont sans exception plus élevés (Table 1). Cependant, cette année à forte mortalité est restée médiatiquement inaperçue. Je vous invite à aller voir note post #Mortalité du Covid 11/03/2021 dans March For Freedom et/ou l’article plus complet: Covid, mortalité et confinement.

Fig. 2. Mortality rate per age categories of the year 2020 compared to the averaged value for 2013-2019 in Switzerland (from Coronavirus / Covid-19: bilan préliminaire de la mortalité en 2020) . An excess of the mortality rate for 2020 is not observed compared to the averaged of the 7 previous years. Various studies have found similar results across Europe ( cfr. Covid, mortalité et confinement)for instance a study for Belgium.

Tableau 1: Taux de mortalité en Suisse par classe d’âge pour les années 2010-2020 et rang du taux de mortalité de 2020 (from Coronavirus / Covid-19: bilan préliminaire de la mortalité en 2020)

Le confinement et autres mesures sanitaires strictes et généralisées à l’ensemble de la population, tel qu’il est possible de les appliquer de façon réaliste, ne marchent pas.  Des études scientifiques le prouvent, en voici une d’un expert de Stanford mondialement reconnu et avec un h-index de 210 et 65000 citations par an :

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/eci.13484 ,

Les preuves scientifiques s’accumuleraient même pour prouver l’effet contre-productif de ces mesures, en augmentant par example la contamination entre personnes confinées sous le même toit et si le confinement est tardif et que le virus circule déjà bien (nous vous renvoyons vers notre article La tyrannie du risque zéro, gouvernance éclairée ou dystopie sanitaire ? dont nous avons pris la figure ci-dessous, pour plus de références scientifiques sur ce sujet). 

De plus en plus de voix s’élèvent dénonçant que tout cela ne rime pas à grand-chose, que la balance bénéfice risque plaide pour la réouverture, alors ne serait-il pas temps d’arrêter le désastre ?

Au nom de la science? (carte blanche)
Plusieurs scientifiques interrogent: « Où sont, en Belgique, les études scientifiques démontrant l’impact significatif de la fermeture des auditoires, salles de sport, théâtres, salons de coiffure, bars et restaurants, de l’obligation généralisée du port du masque, de la création de « bulles » de contacts, de l’instauration d’un couvre-feu, de l’interdiction de voyages et du confinement? »


Le processus d’une religion et la croyance dans l’empire du virus couronné

Si les mesures que l’on a prises ne s’avèrent pas efficace pour enrayer la mortalité du Covid, elles tuent indirectement beaucoup (Dr Fouché et la balance bénéfices – risques, La tyrannie du risque zéro, gouvernance éclairée ou dystopie sanitaire ? ) et notre économie est gravement touchée (sauf pour les big Pharma et Big Tech qui font des bénéfices records). Le Washington Post parle de 220 millions d’emplois déjà perdus à ce jour, et ce n’est que le début. On parle d’une crise déjà 4 fois pire que celle de 2009, et même pire que 1929, pourtant on est encore loin d’avoir touché le fond. Le WEF (World Economic Forum) estime que 75 à 80% du secteur Horeca, du spectacle et du tourisme vont faire faillite cette année, ça commence et les secteurs touchés se rendent maintenant compte que les aides qu’ils ont perçues de l’état s’entendaient brutes et non nettes. On ne refinance pas les hôpitaux (~1200 lits de réa pour 103 hôpitaux, donc moins de 12 lits par hôpital en moyenne, il y en avait 12 000 il y a 30 ans. A l’instar du reste de l’Europe, par ex. la France, la Grèce…

https://www.facebook.com/Laveritecensuree/videos/3528945313900657 , la tendance à réduire le nombre de lits dans les hôpitaux s’accentue même, ainsi que les mesures réduisant les acquis sociaux, pensions… Quelqu’un va bien devoir payer la crise). On ne cherche pas à appliquer des mesures ciblées pour les personnes à risques et/ou qui le désirent, on ne s’intéresse pas à l’immunité naturelle, à la prévention, l’hygiène de vie qui sont pourtant nos meilleures défenses contre un virus (bref c’est encore un autre débat).

En démocratie chacun n’a-t’il pas le droit de choisir, s’il veut vivre le reste de sa vie avec un masque, ou s’il désire vivre normalement? Je ne comprends pas bien l’histoire de « oui mais tu contamines les autres »: Celui qui veut se protéger se protège évite les gens et pas les autres, on peut faire des plages différenciées pour les personnes à risque, qui ont peur, leur distribuer des masques FFP2, leur distribuer les courses à domiciles (c’est d’ailleurs d’organiser cela, de refinancer les soins de santé, de favoriser la prévention… que j’attendrais du gouvernement)… Le passeport vaccinal qui consiste à vouloir forcer (si on le refuse on est virtuellement prisonnier) un vaccin expérimental dont on ne sait même pas s’il protège de la transmission, ni même contre les cas graves, ni même de sa durée et il pourrait en fait aggraver la maladie (d’ailleurs, cela ne vous choque-t’il pas que l’on veuille maintenant vacciner massivement nos jeunes avec le vaccin à vecteur viral d’Astra-Zeneca, où une chimère vient introduire de l’ADN viral rétrotranscript dans le noyau de leurs cellules, au risque de modifier leur ADN de façon inconnue?) cfr.:

Covid, Vaccin, Mortalité et Ivermectine

https://auxamescitoyennes.wordpress.com/2021/01/18/vaccin-covid-19-et-absense-d-effets-secondaires/


https://www.infogm.org/7096-des-vaccins-jamais-utilises-chez-homme-pour-sortir-de-la-covid-19?fbclid=IwAR3VTIT8IAyNb1ZSPI13mj9ttOBBqdEgMb5ElYjxAB7UfKQvLOfXUCfqjl0&lang=fr

Covid Vaccine, What could Possibly go wrong?
Go and check for yourself on the European data base.

Le vrai égoïsme ne serait-il pas de vouloir imposer sa façon de penser unique à tous? Ne serait-ce pas ce qui se passe pour une partie de la population bien-pensante, encouragée par une propagande massive entre autre dans les médias dans ce sens, et qui demandent toutes ces mesures liberticides, qui détruisent la vie de millions d’autres mais les rassurent et eux égoïstement ne s’en sortent pas trop mal (pour l’instant)?

N’est-ce pas dans une dictature, que l’on fait le prétendu bien du peuple malgré le peuple et dans le réel intérêt de certains? Et pour moi, oui, aujourd’hui, après près d’un an, nous ne sommes plus en situation d’urgence mais dans une situation qui est là, il est plus que logique de se poser des questions et de se bouger pour protéger un bien plus précieux encore que la survie, ça s’appelle la liberté de vivre et de choisir.

D’ailleurs, en parlant de l’intérêt de qui nos experts et politiciens les plus alarmistes pourraient servir, il est bon d’aller se rafraîchir la mémoire et de voir que ces mêmes personnes ont déjà fait scandale entre-autre dans l’affaire du H1N1 ou l’affaire Agusta.

Et les conflits d’intérêts, on en parle ?

https://www.lesoir.be/art/grippe-a-h1n1-la-campagne-de-vaccination-vire-au_t-20091029-00QM0E.html?fbclid=IwAR0EoxnR3fHwstUbhESS3HYKF0gN6JQ2_fcZT6m7WYgsPCyVGP0b4bG57c0

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_archive-quand-frank-vandenbroucke-demandait-de-bruler-l-argent-sale-des-socialistes-flamands?id=10597747

Si j’ai donc pu comprendre le premier confinement, comme des mesures d’urgence et de précaution face à un virus que l’on ne connaissait pas et pour lequel on était peu préparé, je ne puis que m’interroger sur les raisons de continuer tout cela aujourd’hui. Est-ce une perte de raison et ignorance des chiffres réels face à une situation anxiogène et la peur de la mort qui s’est installée (surement), de l’hystérie collective, alimentée par le sensationnalisme des médias ? Est-ce la peur de l’erreur et de la responsabilité, le manque de courage des politiques qui se réfugient derrière des experts ayant des liens étroits avec l’industrie pharmaceutique, qui elle y verrait une occasion unique de bénéfices énormes et de pouvoir tester des nouveaux types de vaccins pour lesquels elle n’aurait pu rêver d’une autorisation de mise sur le marché avant de nombreuses années ? Est-ce le fait grisant pour certains experts et autres d’être soudainement mis au premier plan ? Est-ce le manque d’opposition des médias, des parlementaires et même des citoyens face aux mesures gouvernementales ? Sans doute un peu de tout cela et certainement plein d’autres raisons encore…

Encore, je m’interroge, a – t’on jamais vu nos gouvernements et instances financières sacrifier (saccager semble même plus approprié) l’économie pour la santé et le bien être des gens ? Il suffit par exemple de penser à la crise grecque récemment, la famine dans le monde qui tue une personne toutes les 3 secondes…  Les mesures qui feraient le plus de sens, par exemple refinancer les hôpitaux massivement, ne sont pas prises. Finalement, il semblerait que la gravité du Covid soit bien plus liée à la gestion désastreuse et disproportionnée de la crise, qu’au virus lui-même, malgré toute la propagande pour nous faire croire le contraire.

Une clé de lecture qui peut être intéressante à mon sens, est de considérer les enjeux économiques et sociétaux majeurs de cette nouvelle décennie, et il pourrait y avoir d’ailleurs un risque réel de tomber dans des systèmes beaucoup plus totalitaires. Un éditorial économico-politique en parle assez bien :

https://geab.eu/editorial-bienvenue-dans-le-meilleur-des-mondes/

Un autre lien intéressant :

Il faut d’abord savoir que notre système économique basé sur la dette ne s’est jamais remis de la crise de 2009. Il était déjà au bord de la faillite avant le Covid (un lien qui l’explique de façon très simple : http://www.economiematin.fr/news-situation-economique-gravite-explications-nuls-crise-argent-sannat ). Ce système a été maintenu artificiellement en faisant tourner la planche à billet et en usant des taux négatifs, mais ça ne pouvait pas durer indéfiniment. Cela serait une conséquence, entre-autre, de la mauvaise gestion économique et politique faites pour des intérêts privés et de la mondialisation accélérée de ces 20 dernières années qui a profité à une très petite minorité et creusé toujours plus les écarts. Le covid dans ce contexte tomberait-il un peu comme un bouc émissaire parfait pour justifier des changements à venir pas faciles et proposer de continuer dans la même voie de la mondialisation, en sans doute pire, avec un nouveau système (cfr. voir lien ci-dessous sur le grand reset, proposé par les oligarches de Davos, et principalement basé sur le démantèlement du système capitaliste actuel en faveur d’un régime technocratique mondialiste et plus centralisé qui entraînerait une baisse du niveau de vie, du moins pour le citoyen lambda, une diminution de la consommation de carburant, une réduction des libertés civiles dans « l’intérêt général » et une automatisation accélérée des emplois)?

L’intelligence artificielle et la robotique ont fait des progrès fulgurants ( Microsoft licencie des journalistes pour les remplacer par des robots , les Robots de Boston Dynamics, réceamment achetée par Google qui vont révolutionner l’industrie et même la police ou l’armée, This flying robot can pick fruit. Tevel is trialling them on large farms in Spain, Italy and the US, Can robots keep the salad bar safe? ). On pourrait déjà remplacer beaucoup de travailleurs par des machines, moins chères et plus rentables (~40 % dans les prochaines années, voire 80% à plus long terme. De nouveaux métiers pourraient se créer mais ce n’est ni certain, ni immédiat). Beaucoup de travailleurs se retrouvant du jour au lendemain sans emploi, avec l’allocation universelle comme seul revenu (~ 800 euros/ mois ?), cela occasionnerait sans doute des conflits sociaux sans précedent.

Le covid pourrait aider à faire passer la pilule et surtout permet d’introduire des mesures de contrôle sous prétexte d’urgence sanitaire. Des mesures qui prennent le doux nom de lois spéciales Corona / pandémies (qui permet de réduire nos droits de façon pérenne pour faire face aux pandémies, dont on nous annonce étonnement, comme si c’était l’évidence même, une succession sans fin dans le futur), censure des fake news ( ne devrions-nous pas entendre fin de la liberté d’expression et muselage de l’opposition, car les fake news officielles, qui se retrouvent, d’ailleurs, dans la presse mainstream, ne sembleraient jamais censurées? Cette presse qui semble souvent prisonnière du politiquement correct et se contenter de désigner les bons et les méchants de manière manichéenne, le ferait-elle sans nuance ni objectivité ? Ne serait-elle plus capable de poser de vraies questions, pourtant tellement nécessaires au débat démocratique? Ne serait-il pas urgent, au contraire de s’ouvrir à l’autre et à la pluralité des idées? A mon sens, la vraie démocratie élève et sublime les oppositions, là où la dictature censure et réprime de peur de voir s’effondrer les châteaux de carte de ses chimères et contradictions totalitaires), camp d’isolement Corona, interdiction de manifester et de se rassembler…  Ces lois et mesures pourraient même être demandées par une partie des citoyens pour les protéger, tracking, passeport vaccinal qui est un premier pas vers l’identité digitale et permet de contrôler l’accès à des lieux, biens, services… En plus l’euro numérique, la 5G, les cameras avec reconnaissance faciale, tout est en place ou installé à toute vitesse.  Tout cela ne risque – t-il pas de porter gravement atteinte à nos libertés et à notre vie privée, surtout dans un contexte social très explosif ?

UK: Le gouvernement a passé un décret sans aucun débat démocratique:
Retour de vacances de zone rouge, 10 jours de quarantaine obligatoire à l’hotel qui vous coutera 1700 £.
Jusqu’à 10 ans de Prison pour les voyageurs qui ne sont pas en ordre de Passenger locator form…

L’Allemagne devient le premier pays d’Europe à ouvrir des camps de détention pour les personnes testées positives au COVID19 qui violent les règles d’isolement/confinement.

Distribution de matraque pour les pas contents, voilà la seule réponse.Le traitement des oppositions est mondial apparemment #Espagne#ViolencesPolicières

Le ministère de la Santé prévoit de bloquer les Israéliens qui refusent de se vacciner contre le coronavirus et d’imposer des sanctions sévères aux entreprises qui acceptent des clients non vaccinés. ′′ Le ministre de la Santé envisage également de proposer des lois qui permettraient aux employeurs de prévenir les travailleurs qui ne le sont pas vacciné contre le coronavirus en arrivant au travail, et averti que la règle s’appliquerait également à ceux du système éducatif.

La police a fait asseoir un journaliste de Cité24 dans la bouse de cheval, l’ont privé de son matériel de travail et masqué le visage

16.01.2021 : Action sur la Rue Neuve (Bruxelles) – Contre les mesures sanitaires anticonstitutionnelles

Bien sûr ça ne veut pas dire que ça va arriver, le monde est complexe avec beaucoup d’acteurs différents. On ne peut cependant exclure qu’il y ait des lobbies puissants qui semblent faire avancer leur agenda et ont une grande influence sur les grandes institutions internationales OMS, ONU, FMI, les politiques et les médias ( Covid, big-data et démocratie, un danger sans précédent ? ), en politique il y a et un certain manque de courage, de l’opportunisme (ça peut être positifs, si les citoyens demandent plus de libertés des politiques suivront), et de la corruption (et en général, ces politiciens restent à graviter dans les sphères du pouvoir). De nouveau, ce ne sont que des hypothèses et l’émergence d’une société plus sécuritaire ne demande pas un complot généralisé, ça pourrait simplement arriver parce que l’IA est là et que c’est possible. Le conflit entre liberté et sécurité est inhérent à la société humaine et les gouvernements ont tendance à utiliser les crises et l’argument sécuritaire comme outil pour exercer ce qu’ils estiment être leur rôle de manager de la société. Comme dans le proverbe, l’enfer pourrait être pavé de bonne intention.

https://www.lelibrepenseur.org/covid-19-le-redacteur-en-chef-du-bmj-affirme-que-la-science-est-supprimee-a-des-fins-politiques-et-financieres/?fbclid=IwAR1usUwgErdFThGn-Tkx7nnCTMcrSkNy8ov6rVjxDiA7ssLYdPRc5dgOQxk
Réalité ou fiction? Avouez, l’image à au moins le mérite de faire sourrire et devrait aussi nous faire réfléchir sur comment gérer les conflits d’intérêts sur nos politiques de santé et politiques tout court dans un système de plus en plus mondialisé et donc loin du citoyen… « S’il te plait, papa, dessine-moi un complot ». Quand ma petite princesse m’a demandé ça, un soir, en me regardant droit dans les yeux, un stylo et une feuille dans chaque main, j’ai compris qu’à l’école on avait à nouveau évoqué la chose. Les gestes barrières, les masques, le gel, les variants, les cas contact, les enfants hypercontagieux transformés en poupées Chucky possédées par l’esprit d’une tueuse en série nommée Covid-19 et liquidant un par un leurs professeurs, leurs oncles, leurs tantes et leurs grands-parents à coup de câlins diaboliques. Fait inédit jusqu’alors, on avait rajouté au menu de la classe de réinformation ces vilains conspirationnistes qui racontent des bêtises pour faire croire, donc, à un complot mondial destiné à asservir les peuples. Alors j’ai pris la feuille et le stylo et j’ai commencé à lui expliquer, à elle autant qu’à moi-même, ce que j’avais compris de l’affaire.
https://reseauinternational.net/la-theorie-du-complot/?fbclid=IwAR2FhqvU2iHziJuwJLI2G1haEgT0vXyicZ4nXTzCYGpGGE6C10R56F524WM

En tout cas et quelles qu’en soient les raisons et motivations, de quel droit un gouvernement démocratique se propose t’il maintenant ouvertement de restreindre nos libertés fondamentales et de décider à notre place ce qui est essentiel ou non dans notre vie de manière pérenne en altérant les lois ?

Face à l’incohérence et l’incompétence de nos autorités politiques et de leurs experts à gérer « l’urgence sanitaire », et les mesures qui portent gravement atteintes à nos libertés individuelles, je ne vois pour ma part qu’ une seule urgence, c’est l’urgence démocratique !! Le premier devoir du gouvernement est de rétablir immédiatement nos droits et libertés fondamentales, et de laisser à chacun de gérer et choisir comment réagir face au virus. Je ne peux qu’espérer que le gouvernement se rappelera de son serment sacré d’allégeance envers notre nation, son peuple et sa constitution et rappeler ici l’article 35 de la déclaration des droits de l’homme :

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Finalement, vu la gestion désastreuse et disproportionnée de la crise qui entraîne et va entraîner pour de nombreuses années encore un coût humain, économique et social bien supérieur à celui du virus lui-même, il me semblerait plus qu’opportun que les experts et le gouvernement aient la décence de se remettre en question, faire un mea-culpa, voire de démissionner et que la gestion de cette crise fasse l’objet d’une commission d’enquête approfondie.

Aux âmes citoyens !

Rejoignez-nous sur

https://www.facebook.com/groups/auxamescitoyennes

ou sur Telegram: https://t.me/auxamescitoyennes

Quelques liens supplémentaires:

Ne serait-il pas temps de respirer à nouveau librement et renforcer notre système immunitaire?

Rappelez-vous l’épidémie de grippe en 2017, intéressant de comparer le discours d’alors avec celui d’aujourd’hui : Du début de l’épidémie jusqu’au pic début février, on comptait environ 2600 décès par semaine liés à la grippe d’une manière ou d’une autre. C’est plus que l’an dernier. Si le chiffre fait peur, il ne faut pas être alarmiste. « Nous avons des patients qui sont bronchiteux-chroniques, d’autres sont asthmatiques, cardiaques ou diabétiques. Ils sont sujets à faire des complications. La grippe en elle-même ne tue pas. Ce sont les complications et quand le corps est en déséquilibre et qui ne peut pas lutter« .

https://www.rtl.be/info/belgique/societe/la-grippe-a-fait-17-de-morts-en-plus-cette-annee-en-belgique-a-quoi-faut-il-encore-s-attendre-videos–705613.aspx

https://www.polemia.com/covid-19-le-gouvernement-allemand-a-commande-a-des-scientifiques-des-projections-alarmistes-pour-justifier-des-mesures-repressives/?fbclid=IwAR21hWUzPTZ-RVk7OcFaZunG26IvVc4NeJhV67XdiVcZr9pG5spxzvXnndI

https://guyboulianne.com/2020/08/13/la-banque-mondiale-et-le-fmi-offrent-des-pots-de-vin-et-des-conditions-aux-gouvernements-pour-imposer-un-verrouillage-extreme/?fbclid=IwAR05ZjmLIQDLui5LnaaGa99U9fhe3FYhisT5RKd-Nbee7NXkcRZwr5WmKuo

Didier Raoult attaque les lobbys pharmaceutiques et dénonce le rôle des médias dans la crise

Le reportage intitulé « Ceci n’est pas un complot », de Bernard Crutzen :

https://vimeo.com/504845318?fbclid=IwAR1itqtPTIJJKlBzvTbbKVjB1ePEs_MJ4k810NGXZqRoQwpKHLPowd35X-Q


Circulez, il n’y a rien à voir !
https://bernardrentier.wordpress.com/2021/02/07/circulez-il-ny-a-rien-a-voir/?fbclid=IwAR2XIQXK7bI0xxbeTGm2Rvehf42ZxkaxVQZZWzixLJUlOVO1EuQPJxBGiA8

L’argent tout puissant, quel danger pour la démocratie ?

Rien de nouveau mais il est bon de se rappeler de l’influence des hommes les plus riches de la planète et non-élus sur les organisations comme l’OMS, le FMI ou l’ONU. Ces organisations qui à leur tour ont une influence considérable sur la planète.

Bill Gates contribue à 1/10 du budget de l’OMS et en même temps il a investi massivement dans le big pharma… C’est tellement rentable que sa fortune a presque doublé (~ + 50 Milliards de $ en moins de 10 ans…).

Voir aussi

L’art de la fausse générosité: La fondation Bill et Melinda Gates

Qui est Tedros Adhanom Gebreyesus : le directeur général de l’OMS. Elu en 2017, l ’ancien ministre éthiopien de la santé avait bénéficié de plusieurs soutiens déterminants : l’Union africaine, la Chine avait pesé de tout son poids, politique et financier et des mécènes privés, jouant un rôle croissant au sein de l‘OMS, comme Bill et Melinda Gates ou Warren Buffet avaient également appuyé sa candidature.
A l’époque où il était ministre de la santé en Ethiopie, il privilégia des programmes « thématiques », encourageant la vaccination généralisée, le planning familial ainsi que la lutte contre des maladies spécifiques, le sida, la tuberculose, le paludisme. C’est là qu’il rejoint Bill et Melinda Gates ainsi que la Fondation Clinton, qui soutiennent l’ Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination, (GAVI), et financent de vastes campagnes de contrôle des naissances.
C’est que, les guerres fratricides étant terminées, la population éthiopienne a explosé, passant à 102 millions d’habitants. Tous les groupes ethniques ne connaissent cependant pas le même développement. Citée par la chercheuse belge Sinta Depuyt dans Health Impact News, l’Union des professionnels amharas s’opposera à la candidature du Dr Tedros à l’OMS en dénonçant dans une lettre ouverte la « politique discriminatoire » menée à l’encontre des Amharas, un peuple que le pouvoir tigréen considère comme « l’ennemi éternel ». Selon cette association qui se réfère aux recensements établis entre 1997 et 2007, la population amhara aurait cru moins vite que les autres ethnies du pays (1,9 %au lieu de 2, 5). Ce déficit démographique estimé à 2,5 millions de personnes aurait été causé par des soins de santé déficients entraînant une mortalité élevée mais surtout par une politique « sélective » de contrôle des naissances. Relayant cette charge, Sinta Depuyt évoque la stérilisation des femmes et l’administration, sans le consentement des intéressées, d’un médicament contraceptif très contesté le « Dep-Provera », qui entraîne de graves effets secondaires et a été interdit dans de nombreux pays.
Ce n’est pas la seule polémique : à la veille du vote à l’OMS, le conseiller de David Navarro, rival britannique de Ghebreyesus, accuse le ministre éthiopien de la santé d’avoir dissimulé trois épidémies de choléra, en 2006, 2009 et 2011, faussement qualifiées de « diarrhées aqueuses aigües ».

Lot of the measure we are following in a big part of the world today (not everywhere by the way, and it is interesting to look on how the situation is there too) are coming from the WHO and were implemented in 2019 in the Event 201:

The Johns Hopkins Center for Health Security in partnership with the World Economic Forum and the Bill and Melinda Gates Foundation hosted Event 201, a high-level pandemic exercise on October 18, 2019, in New York, NY. The exercise illustrated areas where public/private partnerships will be necessary during the response to a severe pandemic in order to diminish large-scale economic and societal consequences. Recommendations issued by the Johns Hopkins Center for Health Security in collaboration with the World Economic Forum and the Bill & Melinda Gates Foundationhttps://www.centerforhealthsecurity.org/event201/media

La Banque mondiale et le FMI offrent des pots-de-vin et des conditions aux gouvernements pour imposer un verrouillage extrême

WEF take over of UN strongly condemned

With the annual meeting of the World Economic Forum in DAVOS around the corner, hundreds of CSOs reiterate comdemnation of the partnership between the corporate world with the UN.

https://www.fian.org/en/press-release/article/wef-takeover-of-un-strongly-condemned-2273

Over 30 Major News Organizations Linked to George Soros

https://www.mrc.org/commentary/over-30-major-news-organizations-linked-george-soros

Globalist brain-washing: inside George Soros’ new educational network

These 15 Billionaires Own America’s News Media Companies

https://www.forbes.com/sites/katevinton/2016/06/01/these-15-billionaires-own-americas-news-media-companies/?sh=7ef52cd5660a

La «grande réinitialisation» : le Forum de Davos lance le monde d’après :

Le grand reset fait couler beaucoup d’encre et on ne peut ignorer le fait de sa ré-émergence et synchronicité lié à la crise du Covid ( Le grand reset a été proposé initialement en 2014). Voici une compilation d’articles et d’opinions diverses à ce propos. Un commentaire personnel en Anglais après tous ces liens.

Funny Australian Journalist talking about the great reset in the video below:
 https://www.youtube.com/embed/NcAO4-o_4Ug?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr&autohide=2&wmode=transparent

You will own nothing, and you will be happy’: Warnings of ‘Orwellian’ Great Reset

“What they should have added is ‘we the very rich will own everything and be even happier« 

The scary part at the end of the video to me:

KLAUS SCHWAB: « Revolution will lead to a fusion of our physical, digital and biological identity »

Le Prince Charles, les patrons de l’ONU et du FMI soutiennent l’initiative d’un Forum de Davos 2021, semi-virtuel et plus ouvert pour bâtir un «nouveau contrat social».

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-grande-reinitialisation-nbsp-le-forum-de-davos-lance-le-monde-d-apres-20200603

https://www.amazon.com/COVID-19-Great-Reset-Klaus-Schwab/dp/2940631123

https://time.com/collection/great-reset/

« As COVID-19 vaccination and immunity passports are gaining traction among governments, airlines, and entertainment venues, advocates of the great reset agenda want to use these digital surveillance devices as tools for monitoring every aspect of society. », said Ron Paul a former US politician that run for US president in 2012.

‘The great reset will dramatically expand the surveillance state via real-time tracking’: Ron Paul

https://sociable.co/government-and-policy/the-great-reset-will-expand-surveillance-state-via-real-time-tracking-ron-paul/embed/#?secret=c0mTgbYz3t

“La Grande Remise à Zéro” attire un déluge d’attention nouvelle au lendemain de la pandémie de coronavirus, qui est “l’occasion d’un reset”.

Le programme est principalement basé sur le démantèlement du système capitaliste actuel en faveur d’un régime technocratique plus centralisé qui entraînera une baisse du niveau de vie, une diminution de la consommation de carburant, une réduction des libertés civiles et une automatisation accélérée des emplois. Le mondialiste Klaus Schwab a clairement indiqué que la transhumanisme fait partie intégrante de “La grande remise à zéro” (Grand Reset / Great Reset) lorsqu’il a déclaré que la quatrième révolution industrielle “conduirait à une fusion de notre identité physique, numérique et biologique”, ce qu’il précise dans son livre, qui parle des puces implantables qui peuvent lire vos pensées.

Welcome To 2030: I Own Nothing, Have No Privacy And Life Has Never Been Better : This blog was written ahead of the World Economic Forum Annual Meeting of the Global Future Councils. Ida Auken is a Young Global Leader and Member of the Global Future Council on Cities and Urbanization of the World Economic Forum. The World Economic Forum (WEF) is the International Organization for Public-Private Cooperation and engage the foremost political, business and other leaders of society to shape global, regional…

Globalist Technocrats Poised to Press the Great Reset Button

Not one area of life will be left untouched by The Great Reset plan, which aims to reform everything from government, energy and finance to food, medicine, real estate, policing — even how we interact with our fellow human beings.

What You Need to Know About ‘the Great Reset’

https://mimicnews.com/what-you-need-to-know-about-the-great-reset

What You Need to Know About 'the Great Reset'

According to the World Economic Forum,6 the Great Reset “will address the need for a more fair, sustainable and resilient future, and a new social contract centered on human dignity, social justice and where societal progress does not fall behind economic development.”

And what is the World Economic Forum? It’s an international organization for public-private cooperation that “engages the foremost political, business, cultural and other leaders of society to shape global, regional and industry agendas.”7

The founder and executive chairman of the World Economic Forum is professor Klaus Schwab, who, as mentioned by Hancock in his 2017 speech, wrote the book on the Fourth Industrial Revolution. Schwab announced the World Economic Forum’s Great Reset Initiative in June 2020. In his report, Corbett summarizes the Great Reset thus:

“At base, the Great Reset is nothing more, and nothing less, than a great propaganda, marketing rollout campaign for a new brand that the would-be global elite are trying to shove down the public’s throats … It’s just a fresh coat of lipstick on a very old pig. This is The New World Order, just redefined. It’s just a new label for it.”

And, as explained by Corbett, for those who forgot about what the New World Order was/is all about, it was all about “centralization of control into fewer hands, globalization [and] transformation of society through Orwellian surveillance technologies.”

In other words, it’s technocracy, where we the people know nothing about the ruling elite while every aspect of our lives is surveilled, tracked and manipulated for their gain. Four key take-aways from Corbett’s research into the Great Reset are:

1. The Great Reset has NOTHING to do with a virus, the COVID-19 pandemic or anything else related to public health.

2. The Great Reset is a coordinated agenda that has been years in the making — The pandemic is simply being used as a convenient “cover” for an elitist, globalist agenda that has been planned for decades.

3. The Great Reset is NOT the end of globalization — On the contrary, it is globalization turbo-charged. As noted by Schwab in the policy book, “COVID-19: The Great Reset,” co-written with Thierry Malleret and cited in Corbett’s report:

“If no one power can enforce order, our world will suffer from a ‘global order deficit.’ Unless individual nations and international organizations succeed in finding solutions to better collaborate at the global level, we risk entering an ‘age of entropy’ in which retrenchment, fragmentation, anger and parochialism will increasingly define our global landscape, making it less intelligible and more disorderly.”

In other words, there’s no room for the spontaneously arising social order that occurs when people are allowed to freely interact. Instead, there must be “one power” to enforce whatever the desired social-environmental-economic-geopolitical order is.

4. This process is not meant to end — The end of the pandemic will not be the end of this totalitarian, digital enslavement agenda. The plan is not to “reset” the world back to some earlier state that will allow us all to start over with a cleaner environment and more equitable social structures. The plan is to circumvent democracy and shift global governance into the hands of the few. As noted by Schwab in “COVID-19: The Great Reset”:

“When confronted with it, some industry leaders and senior executives may be tempted to equate reset with restart, hoping to go back to the old normal and restore what worked in the past: traditions, tested procedures and familiar ways of doing things — in short, a return to business as usual.

This won’t happen because it can’t happen. For the most part, ‘business as usual’ died from (or at the very least was infected by) COVID-19.”

L’euro numérique, vers la fin du cash et un revenu universel européen ?

https://blogs.mediapart.fr/leblogdefred/blog/081120/economie-l-euro-numerique-vers-la-fin-du-cash-et-un-revenu-universel-europeen

So what to expect of the future? Is the great Reset a path towards a better and more sustainable world or rather towards a brave new world?

In any case, let’s not forget that our democracy and freedom are precious but fragile and that measures like digital health passports, tracking, censorship in media to impose a unique « correct » view and other emergency measures that are taken at the moment are a great treat to it… Most of the control measures taken in the past, again terrorism for example, have never been removed after the emergency crisis have been eased… The risk arises from all these measures that are taken but also from the fact that some individuals have become so rich they may have a lobbying and controlling power greater than many states over the media, vital resources like energy and food resources, over the WHO, UN, world banks and monetary founds. They are ever pushing for more private/public sector collaboration and more globalization of governance and institutions that reduces common citizen weight and visibility to the legislators, and even our governments power itself, and somehow the fiscal laws and measures are increasingly favorable for their businesses. It does not prove anything but should alert us that it is not healthy to leave too much power in the hands of a few, even if their intentions are good, these are not democratically elected people.

Grippe A/H1N1 : la campagne de vaccination vire au pugilat

EXCLUSIF L’Association belge des syndicats médicaux réclame la démission du commissaire interministériel Influenza, le virologue Marc Van Ranst. A la veille de l’ouverture, vendredi, du procès en référés qui oppose le collectif Initiative citoyenne à l’Etat belge. Jeudi matin, Marc Van Ranst a indiqué que le vaccin contre la grippe A/H1N1 choisi par la Belgique ne présente pas de danger pour les femmes enceintes.

https://www.lesoir.be/art/grippe-a-h1n1-la-campagne-de-vaccination-vire-au_t-20091029-00QM0E.html?fbclid=IwAR0EoxnR3fHwstUbhESS3HYKF0gN6JQ2_fcZT6m7WYgsPCyVGP0b4bG57c0


Une vidéo de Marc Van Ranst refait surface dans le documentaire «Ceci n’est pas un complot»: «Il explique comment faire pour tromper les gens». Le virologue flamand avait expliqué comment, dix ans plus tôt, il avait utilisé la presse belge pour obtenir l’adhésion de la population aux mesures prises par le gouvernement belge. C’était à l’époque de l’A(H1N1), qu’il avait rebaptisée « grippe mexicaine », car c’était plus facile à retenir pour la population belge.
https://www.sudinfo.be/id361633/article/2021-02-11/une-video-de-marc-van-ranst-refait-surface-dans-le-documentaire-ceci-nest-pas-un?utm_campaign=pushs&utm_medium=fb_page_lm&utm_source=Facebook

8 commentaires sur « Les enjeux de la crise du Covid: »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :