Lettre aux députés contre l’activation de la loi Pandémie


Mis en ligne le 9 novembre 2021
Auteur: Aryan Afzalian


Ci-dessous le courrier (Activation de la loi Pandémie) pour envoyer à tous les députés belges qui vont devoir voter bientôt la loi pandémie. J’ai modifié (augmenté) l’email original disponible dans le lien suivant :

https://otofurowww.s3.eu-west-1.amazonaws.com/deputes3.html

qui est disponible avec les adresse des députés en 1 clic et peut ensuite être modifié comme je l’ai fait.
J’encourage tous ceux qui le désirent à en faire de même.



Madame la députée,
Monsieur le député,

Vous serez bientôt amenés à vous prononcer sur l’activation de la loi pandémie.

En Avril 2021, déjà, je publiais une carte blanche dans le vif qui alertait que de plus en plus d’études scientifiques statistiques comparatives montraient que les mesures non-pharmacologiques restrictives pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 pourraient être peu efficaces, voire en fait contre-productives https://www.levif.be/actualite/belgique/la-tyrannie-du-risque-zero-gouvernance-eclairee-ou-dystopie-sanitaire-carte-blanche/article-opinion-1411437.html. Depuis ce sont des dizaines d’études scientifiques qui ont montré le manque de corrélation positive observé dans la vie réelle de ces mesures sur la diminution des hospitalisations et des décès ( voir par exemple l’article du American Institute for Economic Research https://www.aier.org/article/lockdowns-do-not-control-the-coronavirus-the-evidence/ ou une liste de références scientifiques disponible ici https://inproportion2.talkigy.com/do_lockdowns_work_2021-01-15.html ; https://academic.oup.com/cesifo/article/67/3/318/6199605 …).

Une des grandes oubliées de la stratégie gouvernementale est l’immunité naturelle, il y a maintenant plus de 80 études qui le montrent, l’immunité naturelle est supérieure en durée, en protection contre les formes graves et contre la réinfection et transmission du virus que l’immunité vaccinale

(https://childrenshealthdefense.org/defender/research-natural-immunity-covid-brownstone-institute/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=5aeeba93-2b92-49f5-8856-83ae2da8f359,

https://brownstone-org.cdn.ampproject.org/c/s/brownstone.org/articles/natural-immunity-and-covid-19-twenty-nine-scientific-studies-to-share-with-employers-health-officials-and-politicians/amp/ ).

La plus large étude à ce jour, incluant 700 000 personnes  en Israël, montre que ceux qui sont guéris d’une infection préalable ont 27 fois moins de chance de réattraper  le covid que les personnes vaccinées (https://www.washingtonpost.com/outlook/2021/09/15/natural-immunity-vaccine-mandate/?utm_content=buffer62676&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer&fbclid=IwAR1CyRaf_zMK2KuuM39OoFEplzuCnXAAK_-ksWg44mO-nlXbUvmAHmF8T8Y).

Alors pourquoi si peu en tenir compte dans les politiques sanitaires? Ceci pose question sur la vaccination des personnes ayant déjà eu le covid qui n’ont rien à y gagner (https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.06.01.21258176v3?utm_content=buffer64919&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer), celles des jeunes et des enfants

( par ex. Why are we vaccinating children against COVID-19? Toxicology Reports, Volume 8, 2021, Pages 1665-1684 https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S221475002100161X,

https://adc.bmj.com/content/archdischild/early/2021/11/01/archdischild-2021-323040.full.pdf,

https://stevekirsch-substack-com.translate.goog/p/we-will-kill-117-kids-to-save-one?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=nui,sc … )
et de sérieuses questions d’éthique se posent (https://jme.bmj.com/content/early/2021/10/20/medethics-2020-107026?utm_content=buffer67fb7&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer).

Ceci dit on réinvente la roue, infection ou vaccin c’est le même système immunitaire qui doit faire des anticorps dans un cas (infection naturelle) sur tout le virus, dans l’autre cas (vaccin) juste sur un bout du virus (la protéine spike qui est la partie la plus mutable du virus). L’infection naturelle donne des anticorps dans les muqueuses nasales (les fameux IgA) et dans le sang, le vaccin ne procure que des anticorps dans le sang car les muqueuses nasales ne sont pas stimulées… d’où les réinfections et la possibilité de transmission… L’immunité naturelle est large et durable

( par ex: https://www.nature.com/articles/s41586-021-03647-4

et

https://www.nature.com/articles/d41586-021-01442-9 );

celle vaccinale semble décroître fortement après quelques mois:

Waning Immune Humoral Response to BNT162b2 Covid-19 Vaccine over 6 Months https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2114583

Waning of BNT162b2 Vaccine Protection against SARS-CoV-2 Infection in Qatar https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2114583

d’ou les fameuses doses supplémentaires… bien qu’il n’y ait pas vraiment de preuves solides de leur utilité aujourd’hui…

Rappelons le cas de la Suède, emboîtée maintenant par les autre pays scandinaves, qui ont fait le pari de vivre avec le coronavirus. La Suède aurait déjà atteint l’immunité de groupe ( et ne connait aujourd’hui ni augmentation de cas, ni de décès sans avoir payé un tribut plus lourd en terme de mortalité préalable alors que près de 90% de sa population vit dans les villes densément peuplées du sud, voir figures ci-dessous) car une partie de la population ( de 30 à 60 % selon diverse publications scientifiques) serait naturellement immunisée, sans doute par immunité croisée avec d’autres coronavirus ou, simplement, par une immunité innée forte (la notion du terrain vs. virus, que l’on peut renforcer par une bonne hygiène de vie, des vitamines et des minéraux…); cette immunité initiale aurait été complétée par une immunité acquise naturelle spécifique d’environ 10% par vague épidémique :

« Estimating the herd immunity threshold by accounting for the hidden asymptomatics using a COVID-19 specific model » : journals.plos.org/plosone https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0242132&utm_content=buffer08554&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

Rappelons que en Belgique, le nombre de décès attribués au Sars/cov-2 en 2021 (6411 décès) reste faible par rapport à 2020 (19720 décès). S’il y a bien eu une légère augmentation depuis septembre, les derniers chiffres sont en baisse. La bonne nouvelle c’est que si nous voyons le nombre de cas augmenter, les décès ne suivent plus la même courbe (voir les figures ci-dessus, ce qui semble montrer que la prise en charge et les soins se sont améliorés et que l’immunité naturelle + vaccinale fonctionnent pour protéger les cas graves et les décès et qu’il est sans doute donc temps d’accepter de vivre avec un virus devenu endémique comme nous avons vécu avec la grippe).

Pour les hôpitaux, on enregistrait plus de 700 admissions/jour début novembre 2020, aujourd’hui elles ne dépassent pas les 200.

https://tinyurl.com/3662j38j

Le taux d’occupation en USI est actuellement de 17%.

Si nos hôpitaux sont en difficulté, cela vient du manque de personnel soignant qualifié. Des mesures répressives n’amélioreront en rien cette situation et ne seront qu’un emplâtre sur une jambe de bois.

Après 18 mois de sacrifices qui, nous disait-on, nous permettraient de « retrouver notre vie d’avant », l’activation de la loi pandémie sonne comme un aveu d’échec.

Obnubilé par un objectif zéro covid qu’il n’atteindra jamais, le gouvernement veut donc nous ramener à la case départ et remettre au goût du jour des mesures répressives qui ont surtout provoqué des dégâts humains, sociaux et économiques incalculables.

Dans le fond, vous savez que cette politique mène à une impasse. Mais vous vous dites qu’il n’y a pas d’autres solutions, qu’il vaut mieux prendre ses responsabilités et « faire quelque chose ».

Pourtant d’autres solutions existent et celles-ci doivent être envisagées AVANT la loi pandémie qui doit être activée en DERNIER RECOURS.

Les médecins disposent aujourd’hui d’outils efficaces leur permettant de suivre leurs patients, prévenir les complications et les soigner dès leur apparition: oxymétre, anticoagulants, anti-inflammatoires, antibiotiques (40% des hospitalisations covid concernent des surinfections), oxygénothérapie, …

Sans parler d’autres traitements tels que l’Ivermectine ou la Fluoxetine qui offrent des résultats prometteurs. Faute d’intérêt financier des firmes pharmaceutiques, il n’y a pas de financement des études nécessaires. Pourquoi les pouvoirs publics ne financent-ils pas des études qui lui seraient profitables ?

Et enfin nos hôpitaux font face à un manque récurrent de personnel qualifié, car démotivé par des conditions de travail difficiles. Qu’il n’ait pas été possible d’enrayer cette situation en presque 2 ans laisse sans voix.

En approuvant l’activation de la loi pandémie, vous encouragez le gouvernement à ignorer les solutions de bon sens et à persévérer dans une voie qui a déjà montré ses limites.

Einstein aurait dit « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ». Plutôt que d’activer la loi pandémie, le Parlement pourrait ici enfin pleinement jouer son rôle en amenant le gouvernement à envisager des solutions concrètes, plus humaines, économiquement viables et médicalement plus rationnelles.

Je vous prie d’accepter, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.


Aryan Afzalian, Ingénieur civil et Docteur en Sciences Appliquées. Chercheur spécialisé dans le domaine de la physique quantique atomistique appliquée à la modélisation de la nano- et bio-électronique.

Un avis sur « Lettre aux députés contre l’activation de la loi Pandémie »

  1. Je l’ai fait, même si je doute de l’impact que cela aura,vu que lors de la création de cette loi liberticide nous avons envoyé des milliers de mails pour leur exprimer notre désaccord. J’ai même eu comme réponse ( peu nombreuses) une menace venant du cdh d’Allemagne que si je continuais à lui envoyer des mails il porterait plainte pour harcèlement. Évidemment je me suis fait une joie de l’inviter à le faire et ainsi me donner la possibilité d’exprimer publiquement que la non consultation populaire nous ne pouvions que d’utiliser les mails + tout les arguments qui ferait que je serais ravie qu’il le fasse. Il ne l’a pas fait

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :