Covid-19 : Les mythes s’effondrent:

Après que le CDC ait dû reconnaitre le fait que le vaccin n’empêche pas la transmission le mythe du vaccin solidaire « pour protéger les autres » et de l’immunité de groupe vaccinale s’effondre… Le mythe de l’immunité vaccinale, meilleure que l’immunité naturelle s’est également effondré… Le mythe de l’efficacité se fissure également: L’efficacité du vaccin sur le variant delta a été revue à la baisse à 39% en Israël… Rappelons encore, que de nombreuses zones d’ombres et inconnues existent sur la sûreté et les effets à long terme de ces vaccins. A court terme, une mortalité inédite et de nombreux effets secondaires ont été reportés sur les bases de données de pharmacovigilances (par ex: myocardites, thromboses, embolies pulmonaires, cécités, chocs anaphylactiques, paralysies faciales, zona, qui est typiquement lié à une immuno-suppression…). Finalement le mythe de l’utilité des mesures comme le confinement et le port du masque généralisé pour enrayer l’épidémie est mis à mal…

La Science aurait-elle tué la Nouvelle Normalité, combien de temps avant que les masques ne tombent ?

Nous revenons ici sur quelques points essentiels, que la science a prouvés en un an, et qui changent la donne, mais qui semblent encore trop largement ignorés ou méconnus : Les asymptomatiques ont une charge virale trop faible pour être contagieux ( par contre les porteurs qui vont avoir des symptômes, et qui seront donc identifiables, sont contagieux sur une courte période dite présymptomatique. Les présymptomatiques ne toussent pas, la toux étant le mécanisme de contamination dont le masque protège principalement) [1,2,3,4,5,6,7,8].
Le virus se propage par fines gouttelettes aérosols qui passent à travers les pores du masque qui sont jusqu’ à 1000 × plus grands que le virus ( Fig. 1, les masques de types FFP2 plus efficaces filtrent eux une partie des aérosols plus grand que 600 nm, le virus lui fait de 60 à 140 nm) et se propageraient même au-delà des distances sociales [9]. Cette transmission de type aérosol semble de plus en plus être le mode principal de la transmission [9,10,11,12]. Heureusement, il y a la notion de seuil: 1 virus ne suffit pas, il en faut beaucoup plus pour être contaminé [13,14,15,16].

La tyrannie du risque zéro, gouvernance éclairée ou dystopie sanitaire ?

Dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19, n’est-il pas temps, les évidences scientifiques rassurantes à ce propos s’accumulant, de laisser place au plan D, comme démocratique et pluriel, plus respectueux de la santé tant physique que psychique de chacun?

La stratégie du tout vaccin, les traitements négligés, un pass pour la liberté ou en route vers l’Armageddon ?

Recueil d’informations avec des références et avis d’experts scientifiques reconnus et d’habitude pro-vaccin, des données et des statistiques des bases de données de surveillance: Ces chiffres et avis semblent inciter à la prudence vu le nombre de risques non connus, des données et stat sur UK et Israel qui posent pas mal de questions, le risque de vacciner durant l’épidémie, le risque éthique et démocratique avec le passport vert… Ce recueil parle aussi des traitements, peut-être la seule voie rationnelle vu que les vaccins sont déjà en cours d’obsolescence avec les nouveaux variants. Nous couvrons entre autre les études scientifiques sur l’ivermectine et les questions par rapport à son adoption.

COVID-19: Vaccins ARN, Immunité, Traitement et Démocratie.

Rejoignez-nous sur: https://www.facebook.com/groups/auxamescitoyennes A lire aussi: Covid, mortalité et confinement Les enjeux de la crise du Covid Alors que l’on assiste à une sorte de débat de caricature dans la presse et les réseaux sociaux au sujet du vaccin covid, où l’on monte les provax contre les antivax avec des arguments simplistes et un manque d’objectivité, deLire la suite « COVID-19: Vaccins ARN, Immunité, Traitement et Démocratie. »

Covid, mortalité et confinement :

Par: Aryan Afzalian, Ingénieur civil et Docteur en Sciences Appliquées. En résumé ( tout est développé plus en détails dans les sections suivantes) : Taux de létalité (rapport #décès / # malades, souvent surestimé spécialement en début d’une épidémie nouvelle, on nous annonçait initialement 3% ou plus ( case fatality rate ou CFR en Anglais quiLire la suite « Covid, mortalité et confinement : »